Volcanisme anglais

Avant d’arriver en Écosse, passage par l’Angleterre, à peine remise des festivités autour du jubliée de sa Gracieuse Majesté Elisabeth II et déjà sur les blocs de départ pour la célébration des Jeux Olympiques qui commenceront prochainement. Sait-on d’ailleurs où est actuellement la flamme ?…

IMG_9394_2.jpg

 A propos de feu, nous voilà donc partis, en ce début juillet qui ressemble plutôt à une fin d’automne pluvieuse, à la recherche des traces de volcans dans ce pays dont nous apprécions toutes les excentricités so british.

Quittant enfin l’autoroute aux abords des Monts Cheviots, qui, au passage, sont de très anciens volcans, nous nous heurtons à… un mur !

IMG_9485.jpg

© SD Chéreau (juillet 2012)

Pas de comparaison déplacée avec la Grande Muraille de Chine, même s’il y a un peu de ça dans le concept, voilà enfin le mur d’Hadrien qui fait partie de nos fantasmes archéo-historiques personnels. Nous passons toute une journée, très souvent sous la pluie, à arpenter les champs qu’il traverse, épousant avec beaucoup d’à propos la morphologie du terrain.

IMG_9441.jpg

© SD Chéreau (juillet 2012)

Nous ne résistons pas au plaisir de partager ici quelques images de cette fortification en pierre et tourbe édifiée par les Romains à partir de 122 après J.-C. sur toute la largeur de l’Angleterre (relativement étroite à cet endroit : 117 km) pour protéger le sud de l’île des attaques des tribus calédoniennes. Un autre mur, celui d’Antonin, fut construit une vingtaine d’années plus tard, entre le Firth of Forth et la Clyde. La zizanie entre Anglais et Ecossais ne date pas d’hier…

GB.jpg

© SD Chéreau (juillet 2012)

A noter qu’aujourd’hui, la frontière entre les deux pays se situe légèrement plus au nord du mur d’Hadrien et qu’elle est matérialisée par des bornes en pierre.

Les vestiges imposants du mur d’Hadrien ont été inscrits en 1987 par l’UNESCO au patrimoine historique mondial.

Mais mettons ici de côté notre lyrisme face à ce mur pour revenir à ce qui nous intéresse plus particulièrement sur ce blog : les volcans. En avons-nous trouvé des traces en ces lieux ?

La carrière de Cawfields où a été exploitée la « Whinstone », nom local de la dolérite, roche noire et dure à grain fin, utilisée autrefois pour le revêtement des routes. La Whin Sill s’est formée quand le magma est monté des profondeurs il y a environ 295 millions d’années sans réussir à atteindre la surface mais s’est insinué entre les couches des roches existantes, un peu comme de la confiture entre deux tranches de pain…

En se refroidissant et en cristallisant, le magma a modifié les roches environnantes : on peut ainsi voir une grande masse de gré et de schistes altérés à l’extrémité nord de la carrière. Par ailleurs, se sont formées de belles prismations.

IMG_9522.jpg

IMG_9537.jpg

IMG_9540.jpg

© Photos de SD Chéreau (juillet 2012)

L’activité d’extraction a détruit la portion du mur qui se trouvait là mais une petite section subsiste au sommet de la falaise.

IMG_9531.jpg

© SD Chéreau (juillet 2012)

Notre périple en Calédonie va pouvoir commencer avec de belles surprises volcaniques semés sur notre trajet…

A suivre donc !…

3 commentaires

Classé dans Photos, Volcan, Voyage

3 Responses to Volcanisme anglais

  1. le royaume – uni est en effervescence en ce moment;pas par les bouillonnement des volcans!mais des J O.

  2. je partage ca sur les reseaux sociaux parce que c’est sûrement un site web très bon

  3. Bonsoir,
    je découvre ce soir votre blog dont je trouve le thème central attrayant.
    Merci pour ces explications avec des photos explicites!
    a bientot
    Bonne soiree

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>